Germaine Appell – Duclaux , biographie

 

Germaine APPELL – DUCLAUX

germaine-appell-d-sur-la-terrasse-dolmet

BIOGRAPHIE[1]

Née le 2 août 1885 , à Saint Germain en Laye , fille de Paul APPELL[2]  et Amélie BERTRAND[3].     Mariée à Jacques DUCLAUX, le 14 juin 1905 . Divorcée le 8 juillet 1936.        Décédée  en  1965    à Paris

            Études, diplômes

Enseignement secondaire de jeunes filles , certificat d’études secondaires , Académie de Paris , 23 juillet 1903

Diplôme d’infirmière hospitalière , délivré par l’ Union des femmes françaises , « au titre de la guerre » , le 19  octobre 1915.

Baccalauréat de l’enseignement secondaire , Juin 1920

Études de médecine : certificat d’études chimiques , physiques et naturelles, janvier  1921 ; thèse de médecine , faculté de Paris, 1er avril 1932 [4]

               Carrière

hôpital militaire de Vic sur Cère - guerre de 14 - 18
hôpital militaire de Vic sur Cère – guerre de 14 – 18

1914 – 1918 :  Infirmière à la croix rouge française : hôpitaux de guerre (hôpital de Vic sur Cère)

1920 – 1932 : études en vue du diplôme de docteur en médecine

1932 – 1936 : Assistant de radiologie , Hôpital de la pitié , service du docteur Delherm      ;   Cabinet médical , 15 rue de l’université , Paris .

1936 – 1939 : séjour en extrême orient

1936 : chargée de mission pour le ministère de la santé publique

puis retenue par la guerre sino-japonaise ;

1937 & 1938  : remplacements de radiologie à       l’hôpital  français  (hôpital Sainte Marie ) de Shanghai : service du docteur Genin (en congé)                                                                                                                                                                                                                                        1937 – 1939  : remplacement de radiologie à l’hôpital russe de Shanghai  (Orthodox Confraternity Hospital); organisation de deux campagnes anticholériques   sous la responsabilité  du médecin chef de l’escadre française en extrême orient  (docteur Jeanniot ; 1937 & 1938) .

Chef du service des internés chinois à l’hôpital français de Shanghai   ( 1938)

Directrice intérimaire de la station radiophonique française de Shanghai :  (1938)

Voyage d’études en Chine du nord et au Japon : 1939

  1939 : retour en France : médecin du cargo mixte Talabot – compagnie  norvégienne  Wilhelm Wilhelmsen

  1939 : médecin résident à l’hôpital Broussais (Paris ) ; chargée du service de radiologie

1940 : membre de la mission médicale militaire française en Finlande  ( décorée du  mérite militaire finlandais !! [selon le C.V. ; pas de trace dans les dossiers])

Après l’armistice russo – finnois , retour individuel en France via Narwick , la Laponie et l’Angleterre .

1940  Juin – juillet  : organisation et direction d’un restaurant pour les réfugiés à Saint Affrique , Aveyron (avec l’appui de Marguerite Borel ) .

  1941 : Médecin chargé des examens médicaux des élèves des académies de Caen et Versailles.

  1942 – 1943 : médecin assistant au service de radiologie de l’hôpital des enfants  assistés, service du professeur Desgrez.

   1944      Corps du rapatriement : médecin capitaine : médecin chef du camp de Saint  Avold ; versée sur sa demande aux missions de ce corps en Allemagne, puis à   l’UNRRA     (United Nations Relief and Rehabilitation Administration )

1945 – 1946  Médecin du camp d’Emmerich am Rhein (Westphalie) : deux mille  personnes de nationalité polonaise ; organisation d’un hôpital , d’une maternité et    d’un service de consultations .

1947 –  1950 : assistant au service central d’électroradiologie de l’hôpital Broussais ,  Paris, service du professeur Stuhl.

1951 et sq : participation aux services de médecine maternelle et infantile de la DASS

portrait studio Harcourt
portrait studio Harcourt         

Publications

Thèse de médecine, faculté de Paris : contribution à l’étude de l’action des rayons  ultra violets sur les organismes : recherche sur le spectre d’absorption du   cytochrome .

Traduction : Louis Török, Soins de la peau et traitement des dermatoses inesthétiques, , trad. Française par le Dr Marianne Gadios – Török et le Dr Germaine Appell – Duclaux, 1934, s. l. , sine edit.

Articles dans le Journal d’Actinologie, le Bulletin de la société d’électroradiologie ,  l‘année électroradiologique, Le Monde illustré (oct. 1937)

 

[1]Établie d’après des C.V.  écrits par G. Appell-Duclaux

[2]Paul Émile Appell, né à Strasbourg le 27 septembre 1855 et mort à Paris le 24 octobre 1930, mathématicien français , dreyfusard engagé.,  recteur de l’académie de Paris, membre de l’Académie des sciences.

[3]   Amélie Bertrand,  fille d’Alexandre Bertrand , archéologue, conservateur du musée de St Germain en Laye,  et d’Amélie Levy

[4]Est-ce le poids de la date : dans le document ?  l’impétrante est appelée Madame une fois et Monsieur, deux fois !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.